archive

JOEL-PETER WITKIN

Galerie Baudoin Lebon 

three kind of women 1992

Galerie Baudoin Lebon 

Portrait of Nan, New Mexico, 1984

Galerie Baudoin Lebon 

I.D photograph from Purgatory 1982

Galerie Baudoin Lebon 

BIOGRAPHIE

Joel-Peter Witkin photographe américain (né le 13 septembre 1939 à Brooklyn, New York) Après avoir vécu un traumatisme à six ans —  un événement devenu cliché de la biographie de l’artiste. Il s’intéresse relativement tôt à la photographie. Ses années de lycée achevées, il rentre dans un laboratoire où il apprend la technique de reproduction par dye-transfer, puis les techniques photographiques de studio. Il parfait enfin sa formation dans l’armée en étant assistant-photographe d’un médecin légiste. C’est à partir des années 1980 que Witkin affirme son héritage de Goya et Bosch en donnant vie à ses visions monstrueuses et sublimes. Le photographe attache un soin maniaque à la réalisation de ses clichés, comparables aussi en cela à la lente maturation des tableaux de ses maîtres.  Alexandre Devaux artnet

Il vit et travaille à Albuquerque, (Nouveau-Mexique). Witkin est fasciné par les êtres aux caractéristiques physiques étranges, difformes et singulières, qu’il recrute par petites annonces pour créer ses photos. Celles-ci sont des mises en scène soignées de portraits de personnes mêlées à des objets dans un assemblage baroque et hétéroclite. Les photos sont souvent retravaillées (griffures sur le négatif, etc.).
Witkin crée une ambiance qui renforce l’aspect morbide des sujets et la poésie de la prise de vue. …wikipedia

Joel Peter Witkin poursuit sa quête, quotidienne et obsessionnelle, d’une beauté différente, mise en scène, qui renvoie le spectateur à sa propre étrangeté. 
Une venus de Milo, une actrice, une femme – fleurs, une touriste américaine … : les femmes de Witkin célèbrent l’Origine du monde et ce à quoi l’humanité doit aspirer, dans sa beauté et son horreur. Une horreur dont l’actualité se fait chaque jour l’écho et que Witkin évoque dans son travail. 
Ainsi, dans le contexte d’une relation tendue entre l’Europe et les Etats-Unis, confronte t-il ces deux mondes : 
« … je sais que le fondement de tout mon travail repose sur le désespoir de l’âme. Mes bienfaiteurs photographiques sont morts. Je vis pour créer des images représentant la lutte pour la rédemption des âmes. » 
Joel Peter Witkin 
 … baudoin lebon 

Galerie Baudoin Lebon 

Galeria Clave

Joel-Peter Witkin

VIDEO / ENTRETIEN JOEL-PETER WITKIN 2011