L’anthropologie du corps est une science qui revêt deux facettes l’une historique voire archéologique où il s’agit de distinguer les différentes formes de corporalité depuis l’aube de l’humanité et d’en tirer des conséquences notamment sur les transformations morphologiques des corps de Homo sapiens, homo faber, homo erectus, homo sapiens, sapiens. L’un des premiers à avoir travaillé notamment le lien des techniques du corps et des modifications corporelles et de la culture humaine est un anthropologue français André Leroy-Gourhan. Notamment dans le Geste et la parole, il montre le lien qu’entretiennent techniques de la main, langage et société. Une autre facette de l’anthropologie du corps se développe aujourd’hui qui est axée sur les sociétés contemporaines, mais qui part de plusieurs bases notamment les travaux de Mary Douglas, de Norbert Elias, Michel Foucault, etc. Elle donne des travaux historiques tels Le Souci du Corps d’André Rauch, Le Corps Redressé ou Le Propre et le Sale de Georges Vigarello ainsi que L’Instrumentalisation du corps de Jacques Gleyse. Ces travaux montrent comment le corps est construit par la culture et en dialogue avec la culture, le langage, les techniques d’une période. wikipedia

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :